Portrait du mois : Découvrez Dominique, DA chez Bicom !

 

En 2019, nous avons décidé de vous présenter l’ensemble des membres de l’équipe Bicom plus en détail. Au fil de l’année vous les rencontrerez un par un dans des interviews inédites. 

Ce mois-ci découvrez Dominique, le Graphiste Directeur Artistique de l’agence ! 

 

Alors Dominique, quel a été ton parcours jusqu’ici ?

J’ai fait une école d’arts appliqués à Nantes pendant 4 ans, à l’Ecole Pivaut. J’ai terminé mes études en 2000. Elle est spécialisée en graphisme mais j’ai surtout appris des techniques d’arts appliqués comme des règles typographiques. 

C’était assez riche, ça permettait de voir le monde du graphisme et tout ce qu’il y a à côté : le design, le design d’objet, le design d’espace, la scénographie, etc.

Ensuite j’ai fais un stage en dernière année dans un théâtre à Nantes, j’ai démarré ma carrière dans ce même théâtre en tant que scénographe et graphiste. J’avais plusieurs étiquettes je m’occupais des costumes, décors ou encore de la scénographie donc j’étais assez polyvalent. 

 

Puis j’ai commencé à chercher un emploi sur Nantes, un secteur où ça n’était pas simple. A l’époque l’Ecole Pivaut n’avait pas une formation très poussée sur les logiciels. J’ai donc débuté une formation au CRI à REZÉ sur 1 an pour me mettre à jour sur tous les logiciels de base (Photoshop, Illustrator, Indesign). 

J’ai directement trouvé un emploi de graphiste au Mans dans une petite agence où je suis resté 12 ans, j’ai fait mes armes là-bas, j’ai appris sur le tas.

Et depuis 2 ans je suis chez Bicom, ça m’a permis de me rapprocher de Nantes

Quel poste occupes-tu précisément ?

Je suis graphiste DA, ce qui signifie que je m’occupe de la création et de l’exécution. Avec Stéphane on est les deux seuls graphistes de l’agence.

Et je suis directeur artistique car je donne des directives aux prestataires.

 

Dans ton métier, quels sont les aspects qui te plaisent le plus ? 

C’est de s’amuser, tout simplement ! Le travail c’est surtout ça, avoir de la satisfaction personnelle. 

C’est un métier qui évolue beaucoup et la diversité des clients permet de voir d’autres choses constamment et de toucher à tout. Ce métier permet aussi d’avoir une formation continue, de proposer et d’apprendre des choses chaque jour. Ce n’est pas un métier cloisonné dans la technique. 

 

En quelques mots comment définirais-tu Bicom ? 

Comme une réaction chimique, tu prends du l’acide sulfurique que tu mélanges avec du sucre ça fait une matière qui grandit, qui évolue… Je dirais que Bicom c’est un labo, toujours en quête d’expériences et de nouveautés. 

 

Thé ou café ? 

Thé ! (en buvant du thé)

 

Travailler tôt ou travailler tard ?

Plutôt travailler tôt

 

MAC ou PC ? 

AH MAC !

 

Et bien merci Dominique pour cette interview ! 

Nous contacter

Nous vous contacterons dès que possible.

Non lisible ? Changer le texte. captcha txt